Camping Bel Air / Pornichet / Baie La Baule / Loire-Atlantique / Bretagne Sud +33 (0)2 40 61 10 78
Espace client Contactez-nous
Tarifs & Réservations

L'histoire de La Baule

La Baule est situé au cœur de la Côte d’Amour et est considérée comme l’une des plus belles plages d’Europe regroupant ; Pornichet, La Baule et Le Pouliguen. La station balnéaire vous accueille à bras ouverts toute l’année et vous invite à partager son art de vivre.


Le patrimoine architectural de la Baule est un surprenant reflet de l’histoire de la station en Bretagne Sud. Amusez-vous à arpenter les allées et avenues tracées à l’ombre des pins qui ont d’ailleurs donné le nom à l’un de ses quartiers « La Baule les Pins ». Le second quartier est « La Baule Escoublac ». Sur le front de mer, l’esthétique « à l’américaine » des immeubles modernes participe à cette juxtaposition singulière.
Le succès et la notoriété de La Baule tiennent également à la richesse de son patrimoine naturel notamment à travers la forêt d’Escoublac de 700 hectares de pins maritimes, directement riveraine d’une baie de 8kms de long.


Le 11 mai 1879, le premier train de chemin de fer St-Nazaire/Le Croisic s’arrête à "la Bôle". Lieu quasiment désert, au milieu des dunes plantées de pins. Au XVIII è siècle, les habitants fuient les tempêtes de sables. De ce fait, des plantations de dunes sont conçues et la création de la gare va faire naître la station balnéaire de La Baule.


Deux parisiens, Messieurs Hennecart et Darlu décident d’acheter une quarantaine d’hectares de dunes de La Bôle pour créer de toutes pièces une station balnéaire.
Sous la conduite de Monsieur Gageot, surnommé le « préfet de la Bôle », des rues sont tracées à partir d’un axe reliant la gare à la mer, l’actuelle avenue de Gaulle.


L’avenue de Gaulle est une promenade en bordure de mer aménagée. Deux hôtels, une chapelle, un jardin public et des villas destinées à la location vont être construits pour inciter à la vente des terrains.
De 1890 à 1914, la Bôle devient une station à part entière et s’orthographie « La Baule » en 1896.     Au début du XXe siècle, le casino de la Baule est créé ainsi qu’un établissement hôtelier de luxe.
Lors de la première guerre mondiale, toutes les activités touristiques sont suspendues pendant cinq ans. On retrouve un afflux considérable de touristes anglo-saxons les années suivantes.

Monsieur André, Monsieur Lajarrige et  Monsieur Pavie vont donner une nouvelle tournure à la station :

- Monsieur André, transforme le casino et aménage autour des commerces de luxe puis créé deux nouveaux palaces et implante des équipements sportifs de qualité.

- Monsieur Lajarrige, vise à densifier le tissu urbain en étendant la station au Bois d’Amour et réussi à détourner la voie ferrée de Pornichet à La Baule en bloquant le développement du tourisme.

- Monsieur Pavie est le premier magistrat de la commune de la Baule.

En 1929, arrive une crise et des investissements prévus sont immédiatement suspendus et le tourisme international disparaît complétement sur la côte Atlantique. En 1936, la loi sur les congés payés voit le jour et booste le tourisme mais la seconde guerre mondiale l’interrompt jusqu’en 1952.

A partir de cette date, l’élévation du niveau de vie, le développement de l’automobile et des congés payés  va permettre à la Baule de retrouver un nouveau souffle et s’élever en tant que destination privilégiée du Grand Ouest et plus particulièrement en Loire Atlantique.

Un phénomène touristique social fait alors son apparition avec les campings, les maisons familiales et les colonies de vacances. Le Camping Bel Air de Pornichet est notamment l’un des premiers camping en France à avoir été créé.

Aujourd’hui la station balnéaire de La Baule dans la presqu’île de Guérande est connue de tous notamment par son remblai et « ses immeubles en vagues ».


Vous l’aurez compris, il ne vous reste plus qu’à réserver votre séjour en emplacement de camping ou en mobil-home au Camping Bel Air de Pornichet en Baie de La Baule pour découvrir son histoire riche de culture et de patrimoine !